Esthétique :

D’un point de vue strictement esthétique, le modèle Monitor de Marshall Headphones est très impressionnant. À première vue le Monitor à un look classique : une paire d’écouteurs avec un survêtement de cuir noir assez passe-partout. En regardant de plus près, il est possible de remarquer le souci du détail qui tien Marshall au sommet dans le domaine de l’audio depuis ses débuts en 1962 : Le cuir noir que l’on retrouve sur le casque et sur les coquilles est subtil et élégant, l’enceinte en métal poli marie robustesse et légèreté, les détails dorés apportent un éclat au casque tandis que la signature Marshall dans le lettrage blanc original rappelle la simplicité de cette compagnie axée premièrement sur la qualité sonore de leurs produits.

marshall_headphones_monitor_d_1900

Pour pousser l’analyse plus loin, il est important de s’attarder à certains détails qui font du Monitor un des modèles les mieux adaptés autant à l’écoute en studio qu’à une écoute récréative. Les coussins en cuir englobent l’oreille et offrent une isolation supérieure afin de minimiser les sons que l’on ne souhaite pas entendre gâcher notre morceau favori. De plus, ceux-ci sont amovibles : des aimants permettent de les retirer et de les replacer aisément, ce qui facilite l’entretien. Chaque coquille est munie d’une entrée «mini-jack» (3.5 mm). Ainsi, il est possible de brancher le fil de n’importe quel côté du casque, ce qui permet une écoute plus personnalisée. L’entrée restante peut aussi servir de sortie afin de partager votre musique avec un ami, il n’aura qu’à brancher son propre casque d’écoute dans l’entrée «mini-jack» non utilisée. Un autre détail important concernant le Monitor réside dans la forme en «tire-bouchon» du fil reliant ses deux coquilles. Avec cette forme, le fil s’adapte aisément aux mouvements du casque et donc aucune crainte à avoir lors des manipulations ou du rangement du Monitor. Pour le rangement, il se fait facilement et sans risque et se termine dans la pochette en canevas noir signé Marshall qui vient avec chaque casque d’écoute.

FTF FILTER

Sous chaque coussin isolant du Monitor de Marshall Headphones se trouve un filtre en tissu amovible permettant d’apporter la personnalisation du casque à un niveau supérieur. Le F.T.F. (pour Felt Treble Filter) permet d’atténuer les aigus lorsqu’en place. Ainsi, un morceau plus axé sur les basses fréquences sera plus agréable à l’oreille avec le filtre installé tandis qu’un acappella devrait être écouté sans le filtre afin de saisir l’ensemble des aigus dans une clarté optimale.

marshall_headphones_monitor_h_1900

Analyse Sonore

Pour l’analyse sonore, j’ai entre autres utilisé un morceau techno que je connais bien : Kalserdlsco & Kevin McKay – What You Gonna Do. J’ai choisi cette chanson car elle est plutôt complète, on y retrouve une «bass» puissante, un jeu de percussions relativement aigu et une voix féminine qui mettra à l’épreuve la technologie F.T.F de Marshall.  Il était impératif que j’utilise un morceau musical en 320 kps, la qualité sonore non-compressée qu’il est possible d’obtenir lorsqu’on achète sur des sites comme Itunes ou Beatport, par exemple. Quand un morceau est en 128 kps (compressé en format .mp3), il abroge toutes les fréquences supérieures à 14 kilohertz, donc peu importe le casque, l’écoute sera limitée à un faible spectre de fréquences.

Dès qu’une voix féminine ou un son plus aigu surgit, on sent l’atténuation des aigus par la technologie F.T.F. En effet, avec le filtre en place, la voix féminine n’agressera pas l’oreille même à un volume très élevé. À ce même volume, la vibration de la bass est très impressionnante pour un casque qui ne possède pas de «bass-booster» (système alimenté par batterie qui augmente la puissance des basses fréquences et donc, le niveau de vibration du casque) comme certains de ces compétiteurs. Quand on ajoute en plus le filtre, on reçoit une «bass» pure qui n’enlève pas d’importance aux aigus ou aux fréquences médianes et ce, même lorsque l’on hausse le volume à un niveau très élevé. De plus, le «bass-booster» est souvent la partie qui fait défaut la première dans les différents casques d’écoute munis de ce système, le Monitor de Marshall nous rend donc doublement gagnant.

marshall_headphones_monitor_a_1900

De mon côté, ce que je recherche dans un bon casque d’écoute c’est oui, la clarté et la puissance du son, mais aussi la capacité du casque à faire voyager clairement le son d’une coquille à l’autre. Avec le Monitor, l’expérience auditive est grandement améliorée par la grande justesse du système stéréo. De plus, cette expérience est renforcée par le confort que procure le casque qui permet des heures d’écoutes sans interruption. En bref, que ce soit pour une écoute professionnelle ou pour une simple écoute récréative, le Monitor de Marshall vous procurera un son clair et puissant dans un casque d’écoute pratique et indémodable. J’ai personnellement été très impressionné par la puissance d’un casque d’écoute de sa grosseur. Le Monitor devient facilement le casque à posséder pour écouter de la musique de qualité sur la route comme dans son salon.

Charles.